Pour recevoir nos offres :

Comprendre le Feng Shui

Feng Shui

Feng Shui

Feng shui est une association de mots chinois signifiant respectivement vent et eau. Il pourrait se traduire en français par divination de la terre. Le but du feng shui est de contrôler votre chi qui est l’énergie cosmique. Le contrôle s’exerce, dans le corps physique de l’homme, mais également dans son espace de vie quotidienne. La finalité de cette maitrise est l’établissement d’une relation harmonieuse entre l’homme, la terre et le ciel. Un tel équilibre vous fait défaut, si votre énergie cosmique n’est pas libérée. Les conséquences seront des tensions perpétuelles dans votre environnement social et professionnel.

Origine

Il faut attribuer aux Chinois la pratique du feng shui depuis bientôt 3000 ans. Son avènement se situe dans les périodes antiques. Les premières formes d’usage de cette mancie ont été une combinaison de pratiques divinatoires occultes composées de cultes aux ancêtres, de rituels divers et de magie. L’idée à l’époque était la certitude pour les Chinois qu’ils bénéficiaient de la protection de leurs ancêtres et par conséquent, en retour, ils se devaient de leur offrir des funérailles avec des tombeaux dirigés vers le chi. C’est ainsi que les sépultures de ces peuples font face au Sud, le point cardinal qui est la source du souffle de vie.
Il faut comprendre que les Chinois ont toujours eu une profonde considération pour les deux éléments de la nature qui sont des chemins de circulation des énergies du cosmos. Le feng shui permet aujourd’hui de déterminer les saisons favorables, les jours fastes, les meilleures localisations pour la construction des édifices.

Usages et interprétation

La pratique du feng shui peut se faire deux manières correspondant à deux tendances en cours chez les initiés. La première technique est l’emploi d’une boussole. C’est un feng shui qui est loin d’être simple. Il considère huit points cardinaux dont il faut exploiter les courants énergétiques. Alors la boussole positionnée dans la direction sud permet de connaitre la meilleure orientation selon le besoin et la demande.
La seconde tendance est dite du relief. Elle utilise l’intuition. Ici, la détermination de la meilleure direction se fait en se servant de l’environnement et des éléments géographiques à savoir climats, relief proche du bâtiment dont on souhaite déterminer le meilleur emplacement, la meilleure orientation.

On peut ainsi dénombrer d’autres techniques pour la pratique du feng shui : la technique des neuf ki et huit portes, celle des deux montagnes ou chapeaux noirs et la technique des formes physiques. Il a recours aussi aux éléments de l’art astrologique chinois comme la combinaison du yin et du yang ainsi que les cinq éléments de la nature : eau, terre, feu, air, métal.
Le feng shui est surtout sollicité dans la construction et l’aménagement. Il demande beaucoup d’attention du praticien feng shui. Celui-ci, depuis l’extérieur de la maison, exerce son sens d’observation sur les éléments à proximité de l’emplacement de la construction. Qu’il s’agisse des arbres, des routes, des maisons. Cette observation lui permet de connaitre la qualité de l’énergie en présence.
Une fois à l’intérieur de l’édifice, il fait le plan de construction pour pouvoir situer les endroits vitaux favorables à l’affectivité, la vie en famille, la santé, l’activité professionnelle et au bien-être en général. L’interprétation du feng shui est liée à la quantité et la qualité du chi. Plus le chi est positif, plus vous avez du bien-être et vivez en harmonie. À l’aide des données recueillies, le praticien Feng shui remédie à l’existence des influences négatives, en réalisant l’harmonie du lieu. Son travail s’arrête par des conseils qui vous permettront de préserver l’énergie cosmique de l’édifice.

A lire aussi