Pour recevoir nos offres :
Vous pouvez consultez ici notre politique de confidentialité

L’Oracle Tibétain

tibet_moine

Dans toutes les régions du monde, quelle que soit la culture ou la civilisation, les arts divinatoires ont toujours tenu une place importante. Dans certains pays (la Grèce par exemple) c’est la numérologie qui est la plus utilisée pour prédire l’avenir à une certaine époque, dans d’autres (la France), c’est peut-être le tarot ou l’encromancie. Au Tibet, c’est à l’oracle local, encore appelé l’Oracle Tibétain que l’on fait appel. En quoi consiste l’oracle tibétain et comment est-il pratiqué ?

Que comprendre de l’oracle tibétain ?

L’Oracle tibétain est une technique de divination que le peuple tibétain utilise pour comprendre certains phénomènes existentiels. Il est fréquemment consulté et possède cette particularité de pouvoir lire le passé, de deviner le présent et prédire le futur. De son autre nom ou Mantra (qui signifie en sanscrit « arme ou outil de pensée », il se base sur le tirage aléatoire de deux des six syllabes qui composent le Mantra Manjusri (AH RA PA STA NA DHIH). Cette technique divinatoire est pratiquée par les bouddhistes (adeptes du Bouddha) et les hindouistes connus pour leur sagesse et leurs préceptes Zen. Elle sert de guide aux consultants qui en se référant à ses prédications sauraient mieux gérer sa vie et sauraient les comportements à adopter devant chaque situation.

Comment fonctionne l’oracle tibétain ?

L’oracle tibétain fonctionne à partir du Mantra Manjusri. En effet, le Mantra est composé de six syllabes desquels sont tirées au hasard deux. Chaque syllabe a une signification précise. Par exemple, l’AH signifie l’espace, le PA renvoie à la paix, le TSA lui par contre évoque la destruction, ainsi de suite. Les deux syllabes du Mantra qui sont tirées sont combinées suivant leur ordre de tirage et c’est cette combinaison qui définit la prophétie. Il en est ainsi parce que chaque combinaison du Mantra (il en existe au total 36) exprime une situation bien précise selon l’oracle. Il est important de préciser que c’est le consultant lui-même qui tire les syllabes. Le tirage est généralement fait avec les dés (dont les six faces sont marquées par chaque syllabe). Avant de procéder au lancé des dés, le consultant a pour devoir de répéter le Mantra 7 fois. La pratique de l’oracle tibétain demande de la concentration et un certain état d’esprit donné. Il est important de faire le vide dans son esprit, de ne pas être en proie à la colère et d’oublier toute idée négative ou destructrice. De plus, il serait idéal de ne pas consommer de la viande ou du poisson la veille afin d’être le moins souillé possible spirituellement. Le but étant de se rendre sain et léger pour permettre au moine d’avoir une voyance claire, car le pratiquant doit faire très attention dans l’interprétation des éléments de réponses fournis par l’oracle.

L’interprétation de l’oracle tibétain

L’oracle tibétain comporte au total 36 arcanes qui sont interprétés sur la base des éléments suivants : le symbole (qui explique le sens de la combinaison), le sens global (qui est la réponse donnée par une citation), les assises (qui renseignent sur ce qui concerne votre vitalité, famille, biens etc.), les buts (expriment vos aspirations personnelles), les amis et ressources (qui renseignent sur vos prochaines associations en amour ou en affaire), les ennemis (ceux que vous pourriez avoir), les visiteurs (leurs situations exactes), la santé (les maladies potentielles), les forces négatives (renseignent sur l’environnement qui vous serait favorable ou défavorable), les pratiques spirituelles (pour éviter les obstacles), l’objet perdu (indique s’il peut être retrouvé ou non), l’accomplissement d’un projet (si vous en avez) et les autres domaines de votre vie.

A lire aussi