Pour recevoir nos offres :
Vous pouvez consultez ici notre politique de confidentialité

La divination par le Yi King

divination

divination

Le Yi King est l’une des méthodes chinoises de divination. Il fait partie des techniques divinatoires les plus élaborées au monde, car il est le fruit d’une recherche spéculative et cosmogonique faite sur des siècles et par plusieurs générations de médiums. Découvrez cet art divinatoire en lisant cet article.

Origine du Yi King

Le Yi king ou « Traité canonique des mutations » est un manuel chinois qui décrit un système de signes binaires utilisé pour faire des divinations. Sa conception date de mille ans avant Jésus-Christ et il s’agit du manuel le plus ancien des cinq classiques chinois qui décrivent les états du monde et leurs évolutions. Selon la tradition, le Yi King proviendrait de l’observation de la nature successivement faite par Fo Hi, le Roi Wen, le duc de Tchéou et Confucius. Ceux-ci ont soigneusement étudié et retranscrit dans un ouvrage les différents éléments de la nature, les liens existants entre eux d’une part, entre eux et les hommes d’autre part ainsi que l’incidence des actions humaines sur l’état du monde. Tous ces mouvements naturels, les interactions entre l’homme et la nature ont été représentés par des signes formant ainsi des figures décrivant l’ordre, l’harmonie de même que l’antagonisme qui prévaut entre eux. Le Yi King serait donc une grande figure complexe composée de sous figures scindées en deux : d’un côté les tigrammes et d’un autre les hexagrammes. L’invention des tigrammes (au nombre de 8) a été attribuée à Fo hi et celle des hexagrammes à Yu le Grand (fondateur de la dynastie Xia). Ces derniers sont au nombre de 64. C’est le Roi Wen qui procéda au tirage et au classement des hexagrammes puis rédigea une explication à chacun d’eux. C’est son frère qui paracheva l’œuvre en rédigeant l’explication linéaire des hexagrammes. Par la suite, le Yi king fut l’objet de plusieurs traductions et commentaires. Le commentaire le plus célèbre est celui fait par Confucius. Le Yi King est resté depuis lors un document très précieux qui appartient au patrimoine de l’humanité. Il fait aujourd’hui partie des trésors les plus gardés de l’histoire de la pensée chinoise.

Consultation du Yi King

Le Yi king présente une carte du monde qui rend compte du mieux que possible de la nature, de ses changements, des humains et de leurs relations changeantes. Les figures qu’il décrit servent de base pour comprendre le passé, expliquer le présent et connaître le futur. Cependant, pour efficacement s’en servir, il est d’abord nécessaire de comprendre le système de signes et de symboles qu’il propose, ensuite de poser une question à laquelle vous trouverez réponse en interprétant la variation des figures existantes (en relation avec votre question) et en lisant leur explication. Toutefois, la variabilité des réponses offre au consultant la possibilité de reformuler sa question et d’adapter son point de vue au texte traduit. La dimension magique du texte le rend apte à fournir des réponses à tout type de questions même celles qui sont relatives à des situations aléatoires. Il existe cependant une méthode très populaire pour consulter le Yi King. Il s’agit de prendre trois pièces de monnaie, d’attribuer la valeur « 2 » à pile et la valeur « 3 » à face. Une fois lancée, selon que les trois pièces tombent sur pile ou face, vous obtiendrez une somme comprise entre 6 et 9. Le six correspond au Yin mutant (vieux Yin), le sept au Yang naissant (jeune Yang), le huit au Yin naissant (jeune Yin) et le 9 au Yang mutant (vieux Yang). Vous notez les traits de bas en haut et obtiendrez un hexagramme complet au bout de six jets. Il vous suffira alors de vous reporter à la table des hexagrammes pour avoir la réponse à votre question.

A lire aussi